Bien sûr, on était prévenus : "personne n'y échappe", "les ordinateurs sont partout", "impossible de leur résister", "bla bla", "bla bla". Sottement, le mien aimant bien traîner sur le bureau, je le laissais faire. Ah la la, quelle naïveté quand même ! Paf ! Ce qui devait arriver arriva : Fotsy est complètement addicté

fotsy_information